TANPSAS

Production site Web

IBD-MONACO
 +33 (0)6 82 51 24 19
 contact@ibd-monaco.com
 11 Avenue Saint Michel
98000 Principauté de Monaco

 

Validité des informations

Les informations diffusées en version électronique sur ce site peuvent avoir fait l’objet de mises à jour entre le moment où vous les avez téléchargées et celui où vous en prenez connaissance. Aussi, nous vous recommandons d’en vérifier la validité.
Ces informations ont fait l’objet de nombreuses relectures et vérifications de notre part mais peuvent encore contenir des erreurs.

Si vous en constatez, n’hésitez pas à nous le faire savoir.

Droits d’auteur et copyrights

Par l’accès au site,TanpSAS ne consent à l’utilisateur qu’un droit d’usage privé, non collectif et non exclusif, sur le contenu du site.
Tous les droits de reproduction sont réservés, y compris pour les documents téléchargeables et les représentations iconographiques et photographiques.
Toute mise en réseau, toute rediffusion, toute reproduction de tout ou partie de ce site sur quelque forme, même partielle, et sur un support électronique quel qu’il soit, est formellement interdite sauf autorisation expresse de TanpSAS.
La reproduction des textes de ce site est autorisée sur un support papier uniquement et sous réserve du respect des quatre conditions cumulatives suivantes :

  1. gratuité de la diffusion : le document ne peut être utilisé qu’à titre d’information et dans un but non lucratif
  2. respect de l’intégrité des documents reproduits : pas de modification ni altération d’aucune sorte
  3. citation claire et lisible de la source sous la forme suivante : “Source : ce document provient du site internet santa-azur.com”
  4. “Droits de reproduction et de diffusion réservés”
  5. un usage conforme à la législation en vigueur et aux recommandations de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés instituées par la loi n°78-17 du 6/1/1978).

TanpSAS se réserve le droit de supprimer cette autorisation à tout moment.

Pour d’autres utilisations, veuillez nous consulter.

Responsabilités

TANPSAS peut, à tout moment, sans préavis, apporter des changements aux produits, programmes ou services décrits sur ce site.

TANPSAS se dégage de toute responsabilité quant aux liens successifs vers d’autres sites internet, via un lien partenaire.

Monsieur Barbotto Felix est alors charretier dans la vallée, il transportait des marchandises au moyens de ses chevaux et de sa charrette. Il remontait souvent quelques villageois fatigués qui sortaient des usines telles que celle du Baux-roux usine de ciment. Avec le suppression des lignes, il décide d’investir avec sa famille Monsieur Barbotto Antoine et le beau-frère de celui-ci Monsieur Jean Ferreri originaire de Saint Martin du Var dans leur premier autocar. C’est ainsi qu’en 1930, la société connue dans la vallée sous le nom « Société Barbotto-Ferreri », assure la liaison Nice- Saint Martin du Var a bord de son véhicule confortable. En 1939, la société prend alors le nom de T.A.N.P (Transport Automobiles Nice Plan du var).

 

En 2005, le réseau de la communauté de l’agglomération Nice Côte d’Azur prend le nom de Ligne d’Azur (TAM) jusqu’en 2010. Puis le réseau issu de la fusion Ligne d‘Azur et du réseau départementale (ex-réseau TAM) devient Lignes d’Azur.

Les premiers tramways apparus à Nice le 27 février 1879, la Compagnie des Tramways de Nice et du Littoral (T.N.L) a alors la charge du réseau et de son extension. En 1911, date d’achèvement du dernier tronçon de la ligne Nice-Digne à bords de trains à vapeur. Elle permet aux villages de l’arrière-pays niçois tels que Saint Martin du var de se rendre sur Nice, continuant ainsi son expansion avec la mise en service de trois lignes supplémentaires qui desservaient les vallées de la Vésubie, Tinée et de l’Esteron. Avec l’essor du trafic routier et le manque de confort des voyageurs dans le réseau tramway, la compagnie T.N.L commence à connaitre des difficultés financières. En 1927, l’hostilité à l’égard de ce mode de transport est de plus en plus pesant et la suppression des lignes ont ainsi débuté, laissant ainsi des sociétés indépendantes de transport remplacer le réseau.

 

En 1974, le réseau T.N.L arrive à la fin de sa concession. Le réseau T.N  lui succède jusqu’en 1992 et le réseau ST2N prend la relève. Son expansion continue de s’accroitre et nous voyons s’émerger ainsi le réseau de Nice et ces collines : « Sunbus ». Ce dernier s’entoure de sept sociétés pour assurer le transport de l’agglomération dont La TANP qui contribue depuis sa création à accompagner le réseau transport des azuréens au côté de sa ville.

 

En 2020, nous comptons une équipe de 20 salariés dont 15 chauffeurs, et disposons d’une flotte récente de 13 véhicules.