TANPSAS

Blog

Informations COVID

Nos équipes sont mobilisées pour que vous puissiez vous déplacer en toute sécurité. Notre offre de transport s’adapte tout en garantissant la sécurité de nos passagers et de nos collaborateurs. Conformément aux recommandations du gouvernement, nous mettons en place en France des mesures d’hygiène strictes, en les adaptant aux spécificités de chaque département. Nos mesures: …

Read full post

Monsieur Barbotto Felix est alors charretier dans la vallée, il transportait des marchandises au moyens de ses chevaux et de sa charrette. Il remontait souvent quelques villageois fatigués qui sortaient des usines telles que celle du Baux-roux usine de ciment. Avec le suppression des lignes, il décide d’investir avec sa famille Monsieur Barbotto Antoine et le beau-frère de celui-ci Monsieur Jean Ferreri originaire de Saint Martin du Var dans leur premier autocar. C’est ainsi qu’en 1930, la société connue dans la vallée sous le nom « Société Barbotto-Ferreri », assure la liaison Nice- Saint Martin du Var a bord de son véhicule confortable. En 1939, la société prend alors le nom de T.A.N.P (Transport Automobiles Nice Plan du var).

 

En 2005, le réseau de la communauté de l’agglomération Nice Côte d’Azur prend le nom de Ligne d’Azur (TAM) jusqu’en 2010. Puis le réseau issu de la fusion Ligne d‘Azur et du réseau départementale (ex-réseau TAM) devient Lignes d’Azur.

Les premiers tramways apparus à Nice le 27 février 1879, la Compagnie des Tramways de Nice et du Littoral (T.N.L) a alors la charge du réseau et de son extension. En 1911, date d’achèvement du dernier tronçon de la ligne Nice-Digne à bords de trains à vapeur. Elle permet aux villages de l’arrière-pays niçois tels que Saint Martin du var de se rendre sur Nice, continuant ainsi son expansion avec la mise en service de trois lignes supplémentaires qui desservaient les vallées de la Vésubie, Tinée et de l’Esteron. Avec l’essor du trafic routier et le manque de confort des voyageurs dans le réseau tramway, la compagnie T.N.L commence à connaitre des difficultés financières. En 1927, l’hostilité à l’égard de ce mode de transport est de plus en plus pesant et la suppression des lignes ont ainsi débuté, laissant ainsi des sociétés indépendantes de transport remplacer le réseau.

 

En 1974, le réseau T.N.L arrive à la fin de sa concession. Le réseau T.N  lui succède jusqu’en 1992 et le réseau ST2N prend la relève. Son expansion continue de s’accroitre et nous voyons s’émerger ainsi le réseau de Nice et ces collines : « Sunbus ». Ce dernier s’entoure de sept sociétés pour assurer le transport de l’agglomération dont La TANP qui contribue depuis sa création à accompagner le réseau transport des azuréens au côté de sa ville.

 

En 2020, nous comptons une équipe de 20 salariés dont 15 chauffeurs, et disposons d’une flotte récente de 13 véhicules.